La ceinture de danse orientale

 

Avant toute chose, une débutante dans un cours, apprend à nouer sa ceinture. Elle veut le plus souvent qu’elle fasse « du bruit ». Les ceintures sont de toutes les couleurs, décorées de strass, perles ou sequins. Les sequins sont des petites pièces de cuivre qui tintinnabulent pendant les mouvements. Plus il y a de sequins plus le poids de la ceinture augmente et aide la danseuse à prendre conscience de son bassin et à contrôler la justesse de sa pratique.

 

Les Sequins du foulard de danse orientalefoulard danse orientale sequins

Les pièces en cuivre cousues sur la ceinture ont une histoire : elles  symbolisent la richesse de la danseuse et surtout sa virtuosité. Les danseuses égyptiennes étaient des femmes libres et elles gagnaient leur vie en dansant. Elles étaient invitées, et  le sont toujours, pour  animer les fêtes de la vie égyptienne : les mariages essentiellement. Les danseuses étaient rémunérées  avec des pièces trouées comme étaient la monnaie autrefois et elles cousaient ces dites-pièces sur leur ceinture. Plus une danseuse  avait de pièces et plus elle était riche ce qui signifiait aussi qu’elle était très demandée pour ses qualités artistiques. Lorsqu’elle avait beaucoup de pièces, elle achetait des fils d’or qu’elle nattait dans ses cheveux et transportait facilement  sa « banque » avec elle.

 

Consultez notre gamme de foulard de danse orientale